Golfe du Bengale

Le Golfe du Bengale est la plus grande baie du monde, occupant une superficie de 2 172 000 kilomètres carrés et de forme approximativement triangulaire. Ses eaux coulent directement de l'Himalaya par le Bangladesh au nord, la baie étant également bordée par le Myanmar à l'est, le Sri Lanka et l'Inde à l'ouest.

Il existe également de nombreuses îles situées dans la baie, notamment les îles Andaman et Nicobar, les iles Mergui et les îles Cheduba, au nord-est de la baie, au large de la côte du Myanmar qui sont des volcans de boue parfois actifs.

Plusieurs grandes rivières se jettent dans le Golfe du Bengale, notamment le Gange, le Padma, le Jamuna, le Meghna du Bangladesh et le fleuve Irrawaddy du Myanmar. Il existe également d'importants ports indiens sur la baie, notamment Chennai, Kolkata, Visakhapatnam, Pondichéry, Kakinada, Dhamra et Gopalpur, ainsi que les ports bangladais de Chittagong, Mongla et Payra.

Le Golfe du Bengale regorge de diversité biologique et constitue l’un des écosystèmes marins les plus vastes du monde, avec ses mangroves, ses récifs coralliens, ses estuaires et ses zones de frai et d’alevinage. On trouve divers animaux marins dans les eaux des divers sanctuaires de la faune de la région, notamment la tortue olivâtre, Marlin, le dauphin à bosse, le thon et le rorqual de Bryde, qui sont menacés d'extinction.

Il existe également divers sites patrimoniaux situés sur les rives de la baie, notamment le temple du Rivage, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO au Tamil Nadu, et les sites patrimoniaux bouddhistes de Pavurallakonda, Thotlakonda et Bavikonda à Visakhapatnam en Inde.

Plus de 30% des pêcheurs côtiers du monde vivent et travaillent dans le golfe du Bengale. De nombreux villages de pêcheurs prospèrent le long de la côte. On pense que plus de 40 espèces de poissons marins sont disponibles pour les bateaux de pêche ici, avec une capture moyenne de deux millions de tonnes en une seule année.