Province Centre Sud

La Province du Centre-Sud comprend les atolls de Thaa et de Laamu.

L'atoll de Thaa, également connu sous le nom d'atoll de Kolhumadulu, est une division administrative des Maldives qui correspond à l'atoll naturel du même nom. Ses îles habitées comprennent: les Burunee, les Vilufushi, les Madifushi, les Dhiyamingili, les Guraidhoo, les Gaadhiffushi, les Thimarafushi, les Veymandoo - la capitale de l'atoll Thaa, les Kinbidhoo, les Omadhoo, les Hirilandhoo, les Kandoodhoo et les Vandhoo

Les mers entourant cet atoll sont connues pour être de bonnes zones de pêche et certaines des îles de l’atoll ont des usines de traitement du poisson. D'importants vestiges archéologiques bouddhistes ont également été trouvés dans l'atoll, notamment un grand stupa en ruine sur l'île de Kinbidhoo.

L'Atoll de Laamu, également connu sous le nom d'Atoll de Haddhunmathi, est une division administrative des Maldives qui correspond à l'atoll naturel du même nom. Ses îles habitées sont: Dhanbidhoo, Fonadhoo, Gaadhoo, Gan, Hithadhoo - la capitale de l'atoll, Isdhoo, Kunahandhoo, Maabaidhoo, Maamendhoo, Maavah et Mundoo.

Plusieurs des îles de Laamu situées sur le récif oriental abritent d’importants sites archéologiques, tels que Dhanbidhoo, Mundoo, Gan et Isdhoo. Des restes de monastères, viharas et stupas de grandes proportions ont été trouvés ici. On a également découvert à Dhanbidhoo et à Isdhoo des plaques de cuivre connues sous le nom de Lōmāfānu, qui contiennent des écrits anciens liés à la conversion à l’islam, à la destruction des monuments bouddhistes, à la décapitation des moines bouddhistes et à la construction de mosquées pour remplacer les temples et les monastères bouddhistes. Ces plaques de cuivre datent de 1193 après JC.

Vilufushi

Vilufushi est une île de l'Atoll Thaa connue pour les différents types de pêche disponibles. L’île avait été emportée par le tsunami de 2004 dans l’océan Indien, mais avait été récupérée avec le soutien de l’aide étrangère et de nouvelles installations avaient été construites pour permettre aux résidents de rentrer chez eux.

Madifushi

Madifushi est une île de l'Atoll Thaa célèbre pour ses nombreux bateaux et son activité de transport de navires. Bien que l'île ait été dévastée par le tsunami de 2004 dans l'océan Indien, elle a été reconstruite avec le soutien de l'aide étrangère en 2014.

Guraidhoo

Guraidhoo est une île importante de l'Atoll de Thaa, considérée comme un point de commerce avec d'autres îles de l'atoll. Le port est bien construit et fournit un point de transit pour les nombreux bateaux qui vont et viennent de Malé et d’autres atolls de la région. Avec l’augmentation rapide de la population, le gouvernement a décidé d’augmenter la superficie des terres récupérées de plus de 60 hectares de l’ouest de l’île. D'autres développements sont prévus, notamment la création d'un aéroport international, d'un port de transit international et d'un port de plaisance international. Les travaux devraient débuter en 2020. Guraidhoo est également l'île la plus proche de la nouvelle station balnéaire de Maalifushi, qui en fait une destination privilégiée pour les visiteurs d'île en île et qui offre des possibilités d'emploi aux habitants.

Kinbidhoo

Kinbidhoo est une île située dans l'atoll de Thaa qui a été touchée par le tsunami de 2004 dans l'océan Indien. Il y avait d'importantes ruines bouddhistes dans une région de l'île appelée Veyru par les insulaires. Malheureusement, le site bouddhiste n’a pas été protégé après les fouilles et a été fortement vandalisé, laissant la colline escarpée qui marque l’emplacement de l’ancien Stupa presque aplatie.

Hirilandhoo

Hirilandhoo est une île de l'Atoll Thaa reconnue comme l'une des plus anciennes de l'archipel. Ses habitants sont célèbres pour leur amour de la musique et de la danse. Une boîte contenant une plaque de cuivre du 9ème siècle a été découverte sur l'île. Hirilandhoo est également devenu un centre de fabrication de bateaux.

Dhanbidhoo

Dhanbidhoo est situé dans l'atoll de Laamu et est célèbre pour ses grandes ruines de l'époque bouddhiste maldivienne. D'anciens édits royaux écrits sur des plaques de cuivre, connues sous le nom de Lōmāfānu et datant du XIIe siècle, ont été découverts à Malé et sur cette île, indiquant qu'il existait de grands monastères bouddhistes de grande importance sur les îles de l'atoll de Laamu. Les lōmāfānu trouvés sur Dhanbidhoo montrent clairement que la conversion générale du bouddhisme à l'islam a été ordonnée par le roi, de même que la destruction des statues et des structures bouddhistes.

Gan

Gan est la plus grande île de l'atoll de Laamu et de tout l'archipel et, en tant que telle, est divisée en plusieurs zones. Gan est relié à Maandhoo, l'île inhabitée au sud, reliée à l'aéroport domestique régional de Kadhdhoo par une courte chaussée. Kadhdhoo est reliée par le sud à Fonadhoo, la capitale de l'atoll, par une chaussée de presque un kilomètre. Cette chaîne enchaînée de quatre îles s’étend sur environ 18 km, ce qui en fait la plus longue étendue de terres arides des Maldives.

Gan est connue pour ses plages fabuleuses et ses impressionnants monticules datant de l'ère bouddhiste préhistorique. Les monticules connus sous le nom de «Hawitta» forment une structure en forme de pyramide. Une ruine connue sous le nom de «Gamu Haiytheli» est située à Mudhin Hinna et mesure plus de 91 mètres de circonférence et 7 mètres de haut. Le folklore local affirme qu'il s'agissait du dernier temple bouddhiste des Maldives. Parmi les autres ruines, citons «Munbaru» à Kuruhinna, qui figurent parmi les mieux préservées du passé bouddhiste. Toutefois, le vandalisme récent a fait de nombreuses victimes sur les sites non protégés.

En 2011, le Reveries Diving Village a ouvert ses portes. Il propose un hébergement, un restaurant, une piscine, un spa et d’autres installations, ainsi qu’une école de plongée certifiée Padi et des installations de sports nautiques, destinées à offrir un nouveau type de tourisme.

Mundoo

Mundoo est l'une des îles du Laamu. Elle est située dans le long récif qui borde la partie orientale de Laamu. Cette île possède de grandes ruines datant de l'ère bouddhiste maldivienne et le stupa a été fouillé en 1923, mais elle avait été gravement vandalisée et presque toutes les pierres de porite sculptées avaient été enlevées.